AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vauban



Messages : 86
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Yorwick

MessageSujet: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Dim 3 Jan - 1:02

Événements


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

-Le roi Henning est mort. Parti dans l'ancien royaume des Éothéod avec une faible escorte, il fut assaillit par une troupes de forestiers envoyé à dessein par son ennemi. Malgré sa bravoure et une vaillante résistance jusque dans les ruines de Framsburg, il finit par succomber sous le nombre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

-Le roi Durin VII, assiège les Halls de Dains. Il a pris la porte après une fière bataille. Trois compagnies naines sont mortes dans le combat.
D'autres troupes naines sont devant le Mont Gram et s’apprêtent à assiéger ce bastion orc.

Le froid touche l’Eriador (Arnor) et le Rhovanion mais pour le moment aucun effet n'est ressentit.


 
Tests Joueurs


@Berton:
 

@Ilyu:
 

@Nisnis:
 

@Maxsilv:
 

@Vico:
 

@Totopizz:
 

@Pabu:
 


@Lucdelgames:
 

@Skyros:
 

@Guilorque PNJ:
 

@Canossa:
 

@Vugo:
 

@Elessar:
 

@Merfelou:
 

@Guiguit:
 

@Sinople:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guilorque



Messages : 40
Date d'inscription : 17/08/2015

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Dim 3 Jan - 16:04

PNJ

Vauban:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinople300

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 25/09/2015

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Mer 6 Jan - 21:46

[dernier rp avec mon bien aimé perso, snif]

   A travers les branches sans feuilles de la grande foret de mirkwood, passaient les pâles rayons d'or du soleil d'hiver, éclairant le chemin a un groupes de chevaliers. Les Druzhinas du roi se dirigeait vers le nord lointain et chevauchait a leur tête Henning. Les premières neiges était tombé et le froid était bien présent. Ainsi, dans le souffle des chevaux et les bruits de sabots dans la neige, la troupe avançait parmi des arbres centenaires voir millénaires.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   Le roi était assez soucieux, et le rendez-vous qu'il avait planifié pour rencontrer un possible allié dans la foret de Eothed était de la plus grande importance et pourrait influencer sur le destin de tout le Nord. Alors tout à ses pensées et regardant l'éclatante blancheur de la neige, il vit une forme noir passer devant son champ de vision, surpris il tourna la tête et vis se poser sur une branche d'un arbre bordant le chemin, un énorme corbeau. Henning observa la volatile et le reconnu pour être de la race de Roäc, étant depuis la bataille des 5 armées de grands amis des nains bien sur mais aussi des nains. Il en existait des centaines parcourant le Rhovanion, mais celui là il lui semblait familier. Alors que le Roi s'apprêtait a continuer sa route, le corbeau se mit a bomber le torse, à pousser des petits croassement agressif et a battre de ailes comme s'il voulait chasser quelque chose. Interloqué pendant quelques secondes, Henning compris quand même rapidement. Il dégaina son épée éperonna son cheval et eu juste le temps de crier: "Aux Armes!", avant que les traits meurtriers ne tombent sur la troupes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

  L'avertissement avait sauvé la vie à de nombreux soldats car instinctivement ils avaient levé leurs boucliers après la mise en garde du Roi. Mais bien d'hommes et de chevaux n'eurent pas cette chance et se trouvaient percé par les flêhes des assaillant Alors on entendit un incroyable cri de guerre retentit, de toutes part des forestiers surgirent de la végétation et se ruèrent sur le Roi. Il étaient en guenilles et les caractéristiques de la faim se lisait sur leurs corps. A un contre un, ils n’auraient absolument pas fait le poids face aux Druzhinas mais là ils étaient des centaines.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 Partout, on se battait pour sa vie et le fracas de l'acier faisait échos au cris des blessés. Les corps désarticulés tombaient sans vie dans la neige, les hommes sentaient la frénésie du combat les envahir, les blessés voyaient pour la dernière fois le cours de leur vie passer devant leurs yeux. Et le sang souillait de rouge la pureté de la neige.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

 La bataille trouvant place dans une embuscade, on ne pouvait pas distinguer de lignes de front. Mais la garde aillant parfois réussit a s'organiser, elle formait de petits carrées et combattait farouchement. Le roi réussi quand à lui a organiser une partit des cavaliers restant et menait des charge au milieu du champ de bataille et le traversant de part en part. Ils faisaient ainsi volaient les têtes de leurs ennemis. Mais alors que le roi levait son épée pour abattre un énième ennemi, plusieurs archers lâchèrent leurs traits vers lui, transperçant son épaule et le crane de sa jument. Tombant ainsi a terre le roi essaya tant bien que mal de se relevait mais il se rendit compte que sa chambre était bloquait sous le cadavre de son défunt cheval. Il ne put que contempler impuissant le combat, et vis que le nombre de ses hommes avait drastiquement baissé, beaucoup gisait inanimé dans la neige. Son capitaine de garde ainsi que quelques de ses soldats se frayèrent un chemin vers  lui et réussirent a le dégageait. Autour d'eux le combat était quasiment fini et subsistait quelques poches qui furent vite écraser. Alors les survivants pour un dernier baroud d'honneur, se mirent en position de demi-cercle, le roi en tête, et un chêne gigantesque derrière eux pour ne pas se faire prendre a revers. Ne subsistait de l'affrontement qu'une quinzaine de Druzhinas et leur roi face a une cinquantaine de forestiers. Dans leurs formation défensive les Druzhinas n'avait que peu d'espoir de survie mais voulait se battre jusqu'à la mort pour leur Roi bien aimé, et de l'autre des forestiers qui ne recherchait que le sang et la guerre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   Les deux groupes se regardaient en chien de faïence et aucun ne bougeait. Alors un homme se détacha des forestiers et semblant être leur chef, il s'adressa au roi.
  "Rendez-vous! Vous êtes déjà mort!"
  "Jamais!", répondirent comme un seul cœur les hommes de Henning.
   Et alors qu'un sourire dédaigneux s'affichait sur le forestier, il leva son bras et s'apprêta a sonner la charge quand tout d'un coup et puissant rugissement se fit entendre dans le lointain, faisant trembler le sol et les cœur des hommes.


TO BE CONTINUED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Petit Pabu du Peuple

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 25/08/2015
Age : 21
Localisation : Yonchall

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Ven 8 Jan - 1:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

“Abyssum Abyssus Invocat”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berton

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 22
Localisation : Forën (Clan Zebhyriel)

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Ven 8 Jan - 14:03

Ederthedir, fils de Draugon
Intendant de l’Arnor, seigneur de Fornost




L’étoile de l’Arnor, l’Arbre blanc du Gondor… Les étendards du Royaume réunifié flottaient ensemble au-dessus de la plaine. A leurs pieds, plusieurs milliers d’hommes s’avançaient. Les différents peuples de l’Arnor marchaient côte-à-côte. Comme leurs ancêtres, du temps jadis du prestigieux Arnor, ils s’apprêtaient à combattre ensemble pour défendre leur terre, leur histoire, leur patrie. Au côté des hommes de Bree, au côté des hobbits, les dunedains du nord avaient enfilé les armures de leurs pères. Le temps des rodeurs était révolu, l’Arnor s’est relevé et est prêt à combattre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Enfin ils arrivaient en vue du campement gobelin. Au fur et à mesure de leur approche, la masse informe que formaient ces créatures s’étendait en une sorte de ligne composite mal organisée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le combat était désormais inévitable. Bientôt cette plaine serait un champ de bataille. Les soldats dégainaient leurs épées, les archers bandaient leurs arcs. Le temps clair qui faisait étinceler les armures des soldats de l’Arnor, allait bientôt s’assombrir sous une pluie de flèche.

@ Vico :
Spoiler:
 

@ Totopizz :
Spoiler:
 

@ Vauban :
Spoiler:
 

_________________
« Oui, alors, pourquoi ? Pourquoi trahir sans arrêt les gens avec qui je collabore ? Je dirais que c'est probablement une réponse compulsive à une crainte de m'attacher. Briser une relation plutôt que la cultiver pour ne pas se retrouver démuni face au bonheur. Oui, pour répondre à votre question : j'ai peur d'aimer ! »
La Roi Loth d'Orcanie (François Rollin) dans A. Astier, Kaamelott, Livre VI, "Praeceptores".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilyu

avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 16/08/2015

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Ven 8 Jan - 21:33

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucdelgames

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 24/08/2015
Localisation : Eryn Vorn

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Ven 8 Jan - 23:42

Tal-Ardar, chef des tribus d'Eryn Vorn

Une trêve était signée, les Elfes et et les tribus d'Eryn Vorn de nouveau en paix. L'offensive était à la fois une grande victoire car elle avait montré la puissance du Cap Noir, mais un échec car les Elfes étaient obstinés à ne rien céder.
Toutefois, très peu des membres des Tribus perçurent cela comme une offensive inutile, et beaucoup furent satisfait. Cette bataille avaient fait de nombreux morts, et mères, femmes et enfants les pleuraient, mais leur sang versé était signe d'un grand courage et d'une grande détermination qui serait, un jour, comblée.

Tal-Ardar reprit une vie de simple chef, comme si rien n'avait eu lieu, et s'occupait de visiter les chefs de chaque tribus qui exposaient leurs demandes et revendications auprès de lui. Concernant les affaires extérieurs, beaucoup de nouvelles lui parvenaient mais seul l’intéressait réellement la bataille réunissant les différents peuples de l’Arnor.  

_____________________________________________
C'est pitit mais j'ai vraiment pas d'inspiration pour l'instant


Vauban:
 


Dernière édition par Lucdelgames le Sam 9 Jan - 17:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vico



Messages : 10
Date d'inscription : 22/11/2015

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Sam 9 Jan - 12:51

Vauban:
 

WIP RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nisnis39

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 14/11/2015

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Sam 9 Jan - 14:05

Eodred, Roi du Rohan


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Eodred était finalement arrivé en Lothlorien avec une partie de son peuple,il avait déjà commencé les travaux de reconstruction de l'un des anciens lieu de vie elfe, il devait réadapter les lieux au mode de vie plus terre a terre des Rohirimm sans pour autant détruire les magnifique mallorn et l’équilibre de la foret, il avait pour cela les quelque architecte du Rohan ainsi que leur apprenti, une denrée rare dans le Rohan. Cela lui permettrai de construire des habitation au sol avec pour base les solides arbre déjà présent en abondance, ils s’était inspiré de l'architecture elfe en la reproduisant de manière plus brute et plus proche du sol.

Il participait a l’édification d'une de ces habitation lorsque son messager revint du nord, ce messager était très singulier, il avait un corbeau posé sur l’épaule, s’était habitué a sa présence et avait appris a communiquer avec lui de manière très rudimentaire. Le roi utilisait cet homme pour traiter avec le nord bien que se méfiant du corbeau, ce dernier pouvait tout aussi bien servir d'espion pour la confédération, il veillait donc a ses paroles en sa présence, ne dévoilant a son messager et a son corbeau de compagnie que les information nécessaire.
Le message qu'il venait de recevoir détenait des information provenant des nains et de la confédération du nord, et les information était excellente.
Il monta sur son destrier Felaróf, homonyme du premier des Mearas dont lui-même représentait la fier race, un cheval musculeux et rapide, a la robe immaculé de couleurs baie. Et il ordonna a quelque compagnie de le suivre a la rencontre de Mildred, sa Maréchal. Il ordonna a ses troupes de se préparer a un long voyage avant d'aller s'entretenir avec Mildred. A la fin de son entretien, il attendit que tous ses hommes soit prêt avant de monter sur un promontoire afin de déclarer a ses hommes:

"Hommes du Rohan, Aujourd'hui je vous envoie loin de vos terres, loin de nos frontières pour servir le Rohan, pour contribuer a augmenter la securité de son peuple, de vos femmes, de vos pères et de vos enfants, les orques pullulent dans les montagnes brumeuse, mais nous avons aujourd'hui l'occasion de nettoyer ses montagnes afin d'y installer un nouveau propriétaire qui enrichira notre peuples, qui protégera les montagnes contre une multiplication des orques, vous Rohirimm êtes la fierté de ce pays, allez chevauchez les terres lointaines, pour la gloire du Rohan. Pour le Rohan"
Et le Roi sonna de son cors reprit par ses hommes qui se mirent a chevaucher sous la bannière du Rohan et sous les ordres de Mildred en tête qui guidait ses hommes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Alors qu'ils voyait ses derniers hommes partir et qu'on entendait encore le grondement des sabots, Eodred fut informé du résultat de la batailles contre les forestiers du Rhovanion, une victoire sans précédant, l'ennemi etait totalement vaincu et capturé par le Gondor, une bonne nouvelle s'il en est.
Il envoya donc une missive de félicitation a l'est et une autre a destination des elfes en fuite, ils pouvait reprendre le controle de leurs terre sans craindre plus de pertes. 

Alors qu'il finissait de remplir ses missives et les remettait a ses messagers, il fut rejoins au galop par son fils, Eomund, ce dernier devait continuer son apprentissage en accompagnant Mildred vers le nord, après quelque mots échangé, il continua sa route afin de rattraper les hommes conduit par la Marechal.

Ceci fait, Eodred put retourner se concentrer sur la mise en place d'un terrain habitable pour son peuple.

@Vauban

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guiguit

avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 16/08/2015

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Sam 9 Jan - 20:54

Eremon Caellagh, Seigneur-Protecteur empêché d'Eryn Lasgalen


Les deux frères Caellagh étaient désormais dans une cage, encore qu'on les en sortaient pour la nuit et qu'ils dinaient parfois à la table du Roi, avec ses officiers et ses vassaux. D'ailleurs, leur prison se situait près de la tente royale. D'ailleurs, ils avaient entendu pas mal de cris de colère après leur reddition, entre les capitaines du Gondor et ceux du Rohan. Eux-mêmes n'avaient pu qu'assister impuissants au massacre de trois de leurs compagnies, sous leurs yeux impuissants tandis qu'on les enferrait !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Gilian et Eremon Caellagh se livrent aux armées du Royaume réunifié....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
alors que les cavaliers du Rohan lancent une charge aussi dévastatrice qu'inutile sur l'arrière de leur colonne ! Ah les misérables !

Gilian en avait pleuré de désespoir, Eremon avait voulu se jeter sur son épée, du moins si on ne la lui avait pas confisqué comme trophée de guerre... Au moins, une équipe d'assassins envoyée par Gilian discrètement avant la funeste marche vers le camp d'Eldarion avait connu le succès. Les Daleux pourraient aller se trouver un nouveau souverain....L'homme qui les avait poussé à trahir leurs traités avec le Gondor et le Rohan, la Langue de Serpent qui les avait poussé à s'attaquer aux Elfes, le traître qui avait transformé la Confédération en un ensemble de vassaux à sa dévotion. Ne se proclamait-il pas "chef" de la Confédération du Crépuscule alors qu'il ne devait en être que le Premier Représentant ?

Ils allaient être envoyé à Minas Tirith et y subir la loi réservée aux sacrilèges. Apparemment, comme le remarquait Eremon, les Elfes étaient devenus une espèce en voie d'extinction au même titre que les Aigles ou les dragons....

_________________
«Vous n'êtes pas obligés de me croire, mais attendez-vous à devoir reconnaître vos erreurs.»


Dernière édition par guiguit le Sam 9 Jan - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlefou

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 20/08/2015
Localisation : Parti vers un monde à mon niveau

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Sam 9 Jan - 20:58

Valandil Elfhelm, Maréchal du Rohan


Le Maréchal voyait les lignes adverses presque distinctement. Il prit une profonde inspiration. Il n'avait pas l'habitude des charges de cavalerie de grande ampleur. Son expérience s'était surtout faite en Ithilien et dans les diverses provinces ou son ami l'avait emmené barouder. Il avait bien sur déjà mené ses hommes à cheval sur le champ de bataille, mais jamais pour une charge comprenant trois milles cavaliers. Ses troupes adoptaient une formation en pointe, bien qu'assez dispersée. Et il en était le bout. Sa main se serra autour de son arme, une épée d'excellente qualité. Son regard se leva, et soudain la fièvre du combat le gagna. Sa vision se flouta.
Tout avançait au ralenti pour Elfhelm. Il n'était plus qu'à une trentaine de mètres des rangs ennemis, et déjà, sa vision s'obscurcissait, la fièvre du combat commençant à le gagner. Les hauts pins, la première étoile qui illuminait le ciel, un oiseau retardataire qui quittait son abri... Et devant lui, des hommes armés de haches, d'épées, d'arcs, affolés, désorganisés. Leur vision produit chez lui le même effet que l'aurait fait une pièce de viande après trois semaines de jeun. Un terrible cri inhumain sorti de sa gorge, un cri qui n’appelait ni dieu ni maître ; un cri de guerre. Sa vision passa du gris au rouge, et son cheval percuta le premier adversaire, lui éclatant le crâne. L'épée du Maréchal siffla, et dans un choc sourd, un deuxième adversaire s'écroula. Il commençait à s'enfoncer dans les rangs des guerriers désorganisés, et son sang bouillait d'une envie de meurtre sans pareil. Il était instoppable., et c'était la seule pensée qu'il avait alors que son bras réagissait d'instinct. JE SUIS INARRÊTABLE ! Sa course folle se poursuivait, culbutant et tranchant tout sur son passage. Un petit renfoncement se tenait droit devant lui. Un second cri de guerre encore plus violent sorti de sa gorge alors que son cheval bondit, pour se retrouver au milieu d'un nouveau groupe de forestiers, dont certains n'étaient même pas armés, et son épée voltigea dans quatre direction, faisant autant de morts. Il était couvert de sang, et tout avançait au ralenti alors qu'il tranchait la gorge d'un nouvel homme. C'est à peine si ils se défendaient, la bataille était d'une facilité déconcertante. Un hennissement le distraya légèrement de son attention, et il leva la tête. Un cadavre vola, et plusieurs de ses hommes tombèrent au sol comme il l'avait fait. La violence du choc ne les avaient pas calmés non plus, et un violent massacre s'ensuivit. Une douzaine de cadavres supplémentaires avaient touchés le sol, quand les forestiers comprirent enfin qu'ils n'avaient pas la moindre chance face à des troupes montées. Derrière le Maréchal, l'arrière garde avait déjà été écrasée ; 100 morts rien que dans la charge, et des dizaines de blessés ; os brisés. Ses hommes restaient statiques, alors que les fuyards s'éparpillaient, cherchant à fuir la forêt. Il suffisait de jeter un coup d’œil pour voir le nombre incroyable de guerriers entrés en débandade, courant vers les forces du Gondor, probablement sur ordre de leur chef. Une longue colonne avançaient d'ailleurs en ligne droite, conservant un semblant de discipline.
- Maréchal, vos ordres? L'assaut est fini?
- Non. Oh que non. Ordonnez aux capitaines des douze Eodred des flancs gauches et droits de former deux lignes parallèle à la colonne de troupe qui court jusqu'au camp du Gondor. Nous allons les flanquer. Les autres, formation en pointe avec la cavalerie lourde en tête. Exécution !
Les différents cavaliers connaissant leur assignation en cas de bataille, allèrent tous trouver le capitaine qui leur était désigné. Les troupes commencèrent à se mettre en branle rapidement, bien que plusieurs minutes de coordinations avaient été perdues. Heureusement, l'excellente discipline qu'avait maintenu Valandil était un point fort de sa force.
Ce qui avait été le camp des sauvages était complètement démoli, des morceaux de tentes, des ustensiles de cuisines et des armes étaient dispersés un peu partout. La cavalerie s'élança en avant pour la deuxième fois, sonnant un deuxième coup de cor qui ne fit qu'accélérer la course des parjures. Le sol fut retourné pour la seconde fois, piétinée par les sabots des centaines de cavaliers. Valandil était en sueur, couvert de sang, mais pourtant, une force impalpable et invisible l'empêchait de desserrer la main de son arme ni de la bride du cheval. Il plissa des yeux, cherchant de nouvelles proies ; le bref instant de raison c'était envolé, et le voilà plongé à nouveau dans sa transe guerrière. Il accéléra, et ce fut comme une onde de choc. Ce simple petit geste, cette impatience muette, transmis son envie de meurtre aux soldats, remontant progressivement la ligne. Pour la énième fois, un cri de guerre, cette fois totalement bestial, envahit l'atmosphère, faisant trembler jusqu'aux soldats du Gondor. Les cavaliers redoublèrent de vitesse, et traversèrent la forêt dans un martèlement assourdissant qui n'était pour eux que le bruit de la guerre. Le cri redoubla d'ardeur alors que les cavaliers sortaient en trombe de la forêt. La formation se disloquait, se transformant en une nuée éparse de cavaliers. Sans en recevoir l'ordre, des javelots et flèches fusèrent sur l'adversaire, frappé dans le dos, les Eodred situés sur les flancs jaillirent et arrivaient à hauteur de la cavalerie lourde qui attaquait frénétiquement, et ce fut la panique pour de bon. L'arrière de la colonne se scinda en îlots de soldats déroutés, qui furent noyés par la masse de cavaliers et massacrés. Les flancs gauches et droits avaient été dépassés par la cavalerie lourde en transe, mais plusieurs volées de flèches eurent tôt fait de remplir leur rôle. La volonté d'encercler et soumettre l'adversaire s'était envolée ; seule la soif de sang persistait, et Valandil était encore une fois à l'avant, courant à la destruction, accélérant toujours plus en détruisant tout sur son passage, comme si il jouait à la course avec la mort pour atteindre l'avant de la colonne. Le sang éclaboussait la plaine, et seule une terre retournée et couverte de cadavres restait sur le passage des Rohirrims. Puis soudain, un long son de cor, différent de celui du Rohan, vint briser stopper l'esprit guerrier des cavaliers.



Le Maréchal s'arrêta net, leva son arme, et soudain, tout cessa. Les forestiers continuaient leur course folle. Le son du cor l'avait rappelé à la raison, et les lignes du Gondor étaient de toutes façon trop proches pour risquer des dommages collatéraux. Lentement, les cavaliers se remirent en ordre, et en moins d'une demi heure, les troupes repartirent pour Helm. Une expérience violente et formatrice qui laissa 700 forestiers sur le terrain... et seulement trois Rohirrims.


Vauban:
 

_________________
"Je joue pas pour gagner, je joue pour tuer"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxsilv

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Par-delà la Porte des Mondes

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Sam 9 Jan - 21:14

Rohan : Marche de l’Ouest

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tour 6

_

[RP] Entrevue d’or sur champ de sinople

L’entretien ne s’éternisa guère ; ce n’était pas nécessaire. Ne se mêlant pas de politique, au grand dam de son père, Mildred obéissait toujours aux ordres de son suzerain. Tout au plus lui glissait-elle parfois une remarque, mais celle-ci ne trahissait jamais une quelconque hésitation. Elle avait confiance en la sagesse royale ; celle-ci lui rendait bien cette indéfectible loyauté. Certes, l’ancien maréchal de l’Ouest avait beaucoup manœuvré dans les succursales du pouvoir à Edoras pour obtenir que sa fille pût lui succéder, mais, n’eût été l’opinion favorable du roi, ces manigances dans l’ombre eurent été vaines.
Cependant, ses hauts-faits, bien que toujours couronnés de succès, se limitaient encore à des interventions pacifiques visant à étendre le domaine des Rohirrim, ce qui n’était en fin de compte pas si éloigné du rôle « naturel » réservé au beau sexe : la gestion d’une maisonnée. Aussi l’opinion s’accomodait-elle bon gré mal gré de l’accession « contre-nature » d’une femme à un poste si élevé. Les plus progressistes avaient matière à se réjouir, tandis que les personnes plus acquises à la tradition voyaient leurs pires craintes s’éloigner.

Néanmoins, ceci devait bientôt changer. Eodred venait de lui confier quatre compagnies et une mission éminemment martiale. L’heure était donc venue pour elle de montrer aux fils et filles d’Ilùvatar qu’elle était apte à relever non pas seulement des ruines, mais aussi la bannière du Rohan devant une armée en ordre de bataille ! Puisse-t-elle, à ce jeu guerrier, avoir plus de réussite que feu le maître de Dale, dont l’écho de la fin tragique avait ébranlé la Terre jusqu’aux racines du Mont Solitaire…

_
@Vauban:
 


Dernière édition par Maxsilv le Sam 9 Jan - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vugo



Messages : 21
Date d'inscription : 17/08/2015

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Sam 9 Jan - 22:53

Dunlendings

Aerendil revint avec un terrible nouvelle. Les Drùedains ont fuit dès qu'ils ont su qu'il y avait des orcs. Des "lâches" et autres insultes sortirent des bouches des Dunlendings. Cependant les orcs arrivaient très vite et étaient à quelques lieux du peuple d'Aerendil. Ses hommes n'étaient pas prêts à combattre, la nouvelle les avaient démobilisés. Aerendil choisi alors de s'enfuir avec son peuple vers l'est, la région de l'Anfalas. Certains Dunlendings espèrent que les orcs iront attaquer les Drùedains.

@VAuban :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhur Barreadon

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 19
Localisation : Heresh

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Sam 9 Jan - 23:30

Royaume du Dorwinion

Le roi est mort! Henning est mort!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Les premières neiges tombaient déjà sur le camp de l'armée de la Confédération, lorsque survint la nouvelle. Henning, le roi de Dale, avait périt dans une embuscade alors qu'il se rendait au Nord. Le seigneur Lachen l'avait pourtant prévenu, et lui avait enjoint de partir avec une solide escorte, mais ses conseils n'avaient pas été écoutés, et voilà que le beau-père de son fils était mort, lâchement assassiné par des pouilleux armés. Le corps du roi avait néanmoins été transporté, vers le camp, où aurait lieu ses funérailles. Les forestiers, néanmoins, avaient été défait par les troupes du Gondor et du Rohan, et leurs chefs fait prisonniers. Voilà ce qu'il en coûtait de trahit l'alliance!
Une crise de succession à Dale aurait pu avoir lieu, étant donné que le roi n'avait pas désigné d'héritier, ce qui aurait affaiblit la position de Lachen. Il pouvait prendre le pouvoir à Dale, son fils étant marié à l'une des filles de Henning, mais cette possibilité n'était pas envisageable, elle aurait conduit à une guerre inutile qui n'aurait engendré que souffrances pour les habitants du Nord.
Mais cela ne comptait pas pour le moment, le roi se tenait aux cotés du chef des Béornides, une grande brute, dont le regard sombre observait le corps du roi après son horaison funèbre, corps qui achevait de se consumer sur le barque funéraire, au milieu du lac qui verrait la fin de la présence terrestre du roi de Dale. Le bruit de craquement des flammes s'accompagnait des pleurs des Bardings, qui voyaient ainsi leur roi les abandonner à leur sort.
Après la cérémonie, on apprit qu'une armée d'orques se rassemblait dans les monts Gundabad. Néanmoins, Gallbeorn devait rester pour pacifier la zone, et Dale devait être défendue en cas d'attaque surprise.
Ainsi, Angrod Lachen prit la décision de marcher sur Gundabad avec son armée, renforcée par des contingents alliés, qui habitués au froid se montreraient utiles. Gallbeorn, malgré ses airs de sauvage, semblait être un homme droit, et il ne doutait pas qu'il pourrait lui faire confiance.
Une fois là-bas, il ferait la jonction avec d'autres forces, et ils enfonceraient ensemble les armées orques.
Il ne doutait pas de la puissance de ses troupes, mais il demeurait méfiant quant aux Bardings, démoralisés et peu nombreux, et les Béornides, qui semblaient indisciplinés.
-Il faudra les surveiller pour éviter qu'ils ne posent trop de soucis au cours de cette expédition.pensait-il en montant à cheval, ayant rassemblé les troupes.
-Peuples libres! Les légions de Gundabad représentent une trop grande menace pour nous! Ces créatures comptent piller vos maisons et massacrer vos amis! Les laisserez-vous faire? Non! Sachez que sous mon commandement, nos forces pourront purger une fois pour toute ces montagnes et apporter la paix dans cette part de la Terre du Milieu!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les troupes du Dorwinion ont écrasé les rares forestiers ayant tenté de leur résister.

@Vauban:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les Béornides sont prêts.

_________________
"L'univers n'est pas comme un puzzle que vous pouvez défaire et refaire afin d'en découvrir les secrets. C'est une chose incertaine et toujours en mouvement, se transformant au moment même où vous l'observez. Un homme puissant n'est pas un homme qui divise l'univers comme un puzzle, l'examinant pièce par pièce et mesurant chacune d'elle avec une précision scientifique. Un homme puissant n'a qu'à poser son regard sur l'univers pour immédiatement le transformer."
""L'ingéniosité ne s'enseigne pas."
"Je ne connais pas d’outil de négociation plus efficace qu’une flotte de vaisseaux impériaux sur le pied de guerre…"


Dernière édition par Alkhur Barreadon le Dim 10 Jan - 0:46, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canossa

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 29/10/2015
Localisation : poste de Police de Northside

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Sam 9 Jan - 23:50

Storr Endómr, maître de la cité d’Esgaroth

Le maître venait de se jucher sur son cheval près de celui d’Halarran, ses lèvres s’amincirent en une expression presque triste alors qu’il promenait son regard sur les personnes présentes pour son départ. Skipp, Rupert, Waleys et quelques membres de sa cour étaient présent. Sa femme était restée dans ses appartements. Elle a toujours eu du mal à voir son époux partir, surtout pour une raison aussi macabre que des obsèques. C’était aussi plus simple pour Storr lorsqu’elle n’était pas là lors du départ ; ses grands yeux embués de larmes le laissait toujours déprimé pour le reste du voyage. Il était temps de donner ses dernières consignes avant de quitter la cour du palais en compagnie de son fils et de son escorte, la dernière procédure avant le départ. Au moment où il s’apprêtait à parler, Waleys lui attrapa la jambe. Storr baissa les yeux vers les siens. L’enfant avait un grand regard brillant.

« Quand reviendras-tu, père ? » demanda-t-il.

Le regard de Storr s’attendrit. Il se baissa sur sa selle, prit la main de l’enfant dans la sienne et lui murmura à l’oreille :

« Ne t’inquiètes pas, je serais plus rapide que Thorondor lui-même. Prends soin de ta mère pour moi. »

Waleys colla son visage contre la botte de son père en grimaçant. Il était tendre et attentionné, le genre de personne à se dévouer au bien de tout son âme. Cette pensée réchauffa le cœur de Storr, jusqu’à ce qu’il sente une larme couler de son mollet jusque dans sa botte. Il tourna son regard vers Rupert :

« Tenez la cité en ordre pendant mon absence, dit-il.
- Bien seigneur, répondit Rupert.
- Présentez nos condoléance à la famille royale, dit un noble quelque peu en retrait.

Puis Storr se redressa brusquement sur sa selle et fouetta sa jument de ses langes. Waleys s’écarta et la petite troupe partit au galop. Le maître jeta un dernier regard confus vers son fils en songeant qu’il tenait bien plus de sa mère qu’il ne croyait.
vauban:
 

_________________
“There is a theory which states that if ever anyone discovers exactly what the Universe is for and why it is here, it will instantly disappear and be replaced by something even more bizarre and inexplicable.

There is another theory which states that this has already happened.”  
- Douglas Adams


Dernière édition par Canossa le Dim 10 Jan - 0:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elessar

avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 16/08/2015

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Sam 9 Jan - 23:51

Depuis que la nouvelle désastreuse de l'attaque Orque sur le duc Aerendil, l'intendant a réunit des troupes pour défendre le duc et parti d'Osgiliath avec une armée suffisante pour repousser l'armée d'hideuse créature qui mettait en péril l'intégrité du Gondor. Il se prépara mentalement pour ce long voyage de plus de 40 lieues. Comme au temps ancien le drapeau de l'arbre blanc flottait fièrement au vent, pour défendre une fois de plus le gondor contre une menace extérieur.

@vauban:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jddelsignore

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 17/08/2015
Age : 20
Localisation : Somewhere in New Eden

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Sam 9 Jan - 23:53

***Gondor***


Le Roi écarquilla les yeux lorsqu’il aperçut les Rohirrims s’attaquer aux Forestiers, alors même qu’ils se rendaient. « Il me semblait avoir été clair dans ma missive ! ». Néanmoins, il décida de ne pas intervenir directement, le but n’étant pas de créer des tensions inutiles avec le Rohan, surtout après une « offensive elle-même inutile » (sic). Ce après quoi il ordonna d’enterrer les cadavres, une opération à laquelle furent astreints les Forestiers faits prisonniers.
Le soir même, une dernière ration de fromage nourriture fut distribuée aux soldats et l’armée prépara sa redescente vers Minas Tirith ; des émissaires furent également envoyés auprès des principaux chefs de la Confédération du Crépuscule afin de parlementer. Au petit matin, les Gondoriens levèrent le camp en embarquant les prisonniers avec eux.


@MJ :
Vauban <3:
 

_________________
Dilium > you fast bastard!
Dilium > [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinople300

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 25/09/2015

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Dim 10 Jan - 0:37

Monarchie Élective de Dale




  Un soleil rouge venait de se coucher quand un messager épuisé apporta la nouvelle de l'assassinat du roi. Personne ne pouvait le croire, et partout pour chaque personne, on était hébéter puis on pleuraient sur la mort d'un homme juste. Pour certains, son rêve de paix et de stabilité pour le nord était mort avec lui. Et rien que le royaume était en péril, après l'action infecte des traitres. En effet la seul famille restante du roi était une nièce qui avait été marié a un prince du Dorwinion. Et avait ainsi perdu ses possibles titres.
  Un état d'urgence fut donc décréter par le conseil du royaume. Fut donc réunis les seigneurs et les intendants. Le principal problème était qui on allait choisir pour reprendre les rennes du royaume. Car tant que l'on avait pas choisi de chef pour Dale, aucune élection ne pouvait se dérouler pour élire le dirigeant de la confédération.
  A situation périlleuse, mesure périlleuse était un vieux proverbe du nord. Et il ne s'était jamais aussi bien appliqué a la situation. On modifia donc la charte du royaume en conséquence.
  La monarchie élective fut donc proclamé le 29 Lótessë FO 200. Elle prenait en compte la création de Sept Comtés Électeurs.
  -Dale
  -Esgaroth (le comte est élu par les nobles de la cité et remplace le maitre)
  -Carnen
  -Celduin
  -Framsburg (prochainement)
  -Minta (plaine du crépuscule)
  -Lodda

  Et ces Sept Comtés formaient un conseil qui pouvait aider le Roi a prendre des décisions importantes.
  Ainsi donc le Roi serait choisi parmi les comte éligible et seulement parmis eux. Comte et Comtesse seraient éligibles sur un pied d'égalité.
  Ne seraient pas éligible les fous, les possédés, les impotents, les incapables et j'en passe.


  Alors que la nouvelle charte avait été rédiger,  on se demanda parmi les Sept Comtes lesquels allait être choisi. Sur les Sept de base, quatre refusèrent de se présenter. Restait ainsi:

   -Aldarik, comte de Dale, descendant d'une vieille ligné de nobles et avait été nommé comte a cause de son rang et non de ses exploits. Motivé par l'attrait du pouvoir il a de très nombreuses relations, ce qui lui donnent de grandes chances de monter sur le trône.

  -Svenn, comte de Carnen, c'est un grand guerrier ayant fait preuve de nombreux exploits contre les tribus d'Easterlings. Il est extrêmement brutal ce qui lui vaut une mauvaise réputation et peu de gens l'apprécient. Mais malgrè tout, sa renommé et sa combativité lui donnerait les atouts nécessaire pour se faire élire.

  -Silke, comtesse d'Anduin, c'est une grande stratège et diplomate qui lui ont permis de se hisser dans les plus hautes sphère du pouvoir. Surnommé "aigle de feu" en raison de sa chevelure rousse, elle est très apprécié des gens, car elle cherche avant tout la paix et la stabilité. Le sang de Bard coule encore dans ses veines. Étant la seule femme du conseil, ses chances de se faire élire son mince et se fut une surprise quand elle se présenta pour être monarque.

  Les débats durèrent longtemps et quand les votes eurent lieu, Silke fut a la surprise de tous élu a la place du défunt Henning.
  Ainsi donc Silke, comtesse de l'Anduin fut élu par le conseil. Première reine du royaume de Dale. Et tous les nobles lors de son couronnement lui jurèrent fidélité.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

@vauban
Spoiler:
 

@vauban (perso skill)
Spoiler:
 


Dernière édition par Sinople300 le Dim 10 Jan - 1:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinople300

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 25/09/2015

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Dim 10 Jan - 0:48

Confédération du Nord






 Le vote eut lieu en secret entre les 4 dirigeants de la confédération, et après diverses discussions, la reine Silke fut élut.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Charte fondatrice de la Confédération du Crépuscule
Préambule :



Nous, de Dale, d'Esagroth, de Dorwinon et des Beornides, peuples libres et protégés par Eru Ilúvatar formons en ce jour une organisation d'alliance confédérale dans un but de paix et de prospérité.

Article Premier : du Conseil confédéral

Le Conseil confédéral est l'institution suprême de la Confédération du Crépuscule. C'est l'assemblée des membres de la Confédération.

Chaque membre du Conseil dispose d'une voix. Au Conseil, les liens de vassalité disparaissent et tous sont égaux en droits.

Le Conseil ratifie les traités avec les puissances étrangères, contrôle la politique du Premier Représentant, garde la Charte. Ces décisions sont votées à la majorité simple.

Le Conseil élit le Premier Représentant.

Article second : du Premier Représentant

Le Premier Représentant est le porte-parole de la Confédération du Crépuscule devant les puissance étrangères.

Le Premier Représentant préside les réunions du Conseil. Toute réunion se déroulant sans sa présence est illégale.

L'élection du Premier Représentant se fait à la majorité absolue.

Son mandat est de cinq tours. Sa Majesté le Roi de Dale est Premier Représentant dès l'entrée en vigueur de cette Charte.(il y a longtemp, snif)

A son entrée en fonction, le Premier Représentant prête le serment suivant :« Je jure de maintenir la Charte, de respecter la liberté des consciences, de ne jamais faire la guerre que pour la défense et la gloire de la Confédération du Crépuscule, et de n'employer le pouvoir dont je serai revêtu que pour le bonheur des factions-membres, de qui et pour qui je l'aurai reçu. »

Article troisième, des prérogatives :
Les affaires internes et le commandement militaire sera du ressort de la confédération et toute décisions devra être soumis au conseil.

De même, les traités signés avant la promulgation de la Charte restent en vigueur.


Dernière édition par Sinople300 le Dim 10 Jan - 2:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Petit Pabu du Peuple

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 25/08/2015
Age : 21
Localisation : Yonchall

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Dim 10 Jan - 1:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

“Abyssum Abyssus Invocat”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Petit Pabu du Peuple

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 25/08/2015
Age : 21
Localisation : Yonchall

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Dim 10 Jan - 1:26

Vauban:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

“Abyssum Abyssus Invocat”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skyros

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Dol Amroth

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Dim 10 Jan - 1:28

vauban:
 

_________________
Omnia Sunt Communia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vauban



Messages : 86
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Yorwick

MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   Dim 10 Jan - 2:20

FIN DU TOUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sixième tour du MV. (Lótessë FO 200)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le glorieux forum des Mondes Virtuels :: Archive des Anciens MV :: LOTR :: MV Middle earth-
Sauter vers: