AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vauban

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Yorwick

MessageSujet: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Dim 10 Avr - 1:00

Tests Joueurs




@Bataille de le Moria:
 

@Bataille de l'Anfalas:
 

@Berton:
 

@Lucdelgames:
 

@Nisnis:
 

@Guiguit:
 

@Elessar:
 

@Maxsilv:
 

@Pabu:
 

@Canossa:
 


Dernière édition par vauban le Dim 10 Avr - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxsilv

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Chicago

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Dim 10 Avr - 16:09

Rohan : Marche de l’Ouest

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tour 20

_

[RP] Toutes affaires cessantes

Mildred pensait que plus rien ne l’atteindrait après l’annonce de l’infirmité de sa jument ; il avait suffi de quelques jours pour lui donner tord. Sortant d’un entretien exclusif avec le roi Eodred, elle croisa son cousin au détour d’un couloir. Sans autre forme d’explications, elle lui commanda de faire venir le meilleur soigneur de chevaux de Terre du Milieu, ajoutant que ce serait l’occasion, pour une fois, de mettre à profit ses multiples lectures, tout en satisfaisant ses récentes envies de voir du pays. Puis, elle le laissa pantois, visiblement très pressée.

_
@Jddelsignore:
 

@Vauban:
 


Dernière édition par Maxsilv le Sam 16 Avr - 23:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guiguit

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 16/08/2015
Localisation : Ravenae

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Dim 10 Avr - 19:06

Pallando, mage bleu



Les troupes refluaient en désordre. Pallando lui-même avait été blessé durant la bataille. Il boitait péniblement et un bandage ensanglanté était posé sur son œil droit sans compter sa pénible respiration. Cependant, son état n'était rien en comparaison des pertes qu'avait subi l'armée du Shah. Au moins neuf dixième des effectifs orientaux avaient été annihilés par les forces de l'Ouest et les survivants n'en n'étaient pas pour autant plus chanceux. Sans chefs, en territoire ennemi et sans bases arrières, Pallando ne leur donnait pas deux jours avant de se faire capturer. Dans le meilleur des cas....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Le Mage bleu a reçu un coup qui lui a endommagé la vue. Pour un homme normal, cela signifiait la cécité, mais Pallando n'était pas un homme.....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Des pelotons de soldats gondoriens patrouillaient en force sur le champ de bataille

Le mage bleu avait lui-même dû mettre l'épée à nue pour défendre sa vie. Il avait ôté la vie à trois soldats du Gondor avant de devoir battre en retraite. Désormais, sur un cheval lancé au galop, Pallando s'enfuyait. Il partait non pour s'échapper mais pour retrouver pouvoir et puissance. Car son retour se ferait par le fer et le sang !

@Vauban:
 

_________________
«Vous n'êtes pas obligés de me croire, mais attendez-vous à devoir reconnaître vos erreurs.»


Dernière édition par guiguit le Jeu 14 Avr - 20:17, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berton

avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 22

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Dim 10 Avr - 20:06

Alagon, fils d'Ederthedir
Seigneur d'Amon Sûl et des Collines du temps.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous quittâmes donc finalement Fondcombe pour rentrer en Arnor où je devais désormais  présenter Eledhwen à mon père. Nous franchîmes le Bruinen et je le fis cette fois-ci sans me retourner. Nous étions donc officiellement en territoire Arnorien, continuant notre route vers l’ouest à travers le Rhudaur. Ce voyage, de nombreux elfes l’avait fait au Troisième Âge pour rejoindre les rivages du Lindon. Ce périple était toutefois désormais bien plus sûr à travers un Arnor prospère et paisible. On atteignit la fameuse Minas Arnor, désormais terminée et resplendissante. Mon oncle, seigneur des lieux m’y accueillit les bras ouvert, bien qu’il ne s’attende pas à ce que je sois accompagné. J’y retrouvai mon cousin Halbarad, compagnon de mains parties de chasse, lequel je souhaitais qu’il soit mon témoin, ce qu’il accepta avec joie. Nous passâmes la nuit sur place et discutâmes avec mon oncle de la situation du Royaume et des récents évènements.

A l’aube, nous reprîmes la route vers l’ouest accompagnés d’Halbarad. On arrivait bientôt à portée d’Amon Sûl, mon fief. Eledhwen en savait presque autant que moi, si ça plus sur le passé de cette mythique tour. L’endroit semblait quoi qu’il en soit lui plaire, cette tour dont il ne restait que des ruines il y a quelques mois encore était redevenu un solide donjon au pied duquel quantités d’activités fructueuses avaient repris leur cours. Nous n’avions malheureusement pas l’occasion de rester bien longtemps dans l’endroit puisque je devais encore rejoindre mon père à Lond Daer. Eledhwen semblait hésitante, elle appréhendait la rencontre avec mon père et sa décision. Il est vrai que son caractère est souvent moins chaleureux que ne peut l’être celui de mon oncle. Il n’avait quant à lui pas choisi son cœur lorsqu’il du épouser ma mère selon les usages.

On traversa encore de nombreuses villes et places fortes dans lesquelles j’apportais les salutations de mon père à la noblesse et la population. On arriva finalement dans la fameuse cité portuaire de Lond Daer qui semblait toujours autant en ébullition après cette remarquable victoire.  Je retrouvai mon père dans ses quartiers, préférant lui parler seul avant qu’il ne se retrouve devant le fait accompli, je devais aussi lui faire rapport de ma mission à Fondcombe et lui apporter le présent des seigneurs elfes. Je lui présentai donc Gamdling en répétant les mots d’Elladan et Elrohir. Il tira la prestigieuse épée de son fourreau, ne pouvant qu’admirer la qualité de cette arme. Il semblait satisfait des résultats du Conseil de Fondcombe bien que déçus du peu de réponse que pu apporter la présence du mage Radagast. A la fin de la conversation, je décidai de lui poser la question :
- Père, avez-vous l’intention de me marier à une lointaine princesse gondorienne ?
- C’est bien la première fois que je t’entends t’inquiéter pour ton mariage.
- Je sais bien que mère et vous ne vous êtes jamais aimés. Je ne veux pas vivre la même chose, je ne veux pas que mes enfants vivent la même chose.
- Ecoute, tu sais bien comment ça se passe. A ma mort, tu hériteras de toutes mes charges, de tous mes titres, de tout ce que j’ai construit. Il te faudra à ton tour transmettre ton œuvre à tes héritiers.
Je m’apprêtais à partir lorsqu’il reprit :
« Je n’ai pas l’intention de te marier à une princesse gondorienne. Pourquoi cette question maintenant, juste à ton retour de Fondcombe ? »
Il savait forcément, ça se voyait sur son visage.
- J’ai… j’ai rencontré une…
- Mais qu’attentu donc pour me la présenter ? Me coupa-t-il. Je ne remplis pas mon devoir d’hôte en la laissant à l’extérieure.

Je fis rentrer Eledhwen. Elle s’inclina devant mon père en disant :
- Je suis Eledhwen, fill…
- Fille de Díllothon et de Thiadis et… sœur de Luthien. Relevez-vous donc mademoiselle, nous n’avons pas souvent l’honneur d’accueillir des elfes par les temps qui courent.

La suite des évènements se déroula alors rapidement. Dans la semaine, le mariage était organisé. Nombreux furent les seigneurs d’Arnor qui firent le déplacement. Nous retournâmes alors à ce qui allait devenir chez nous, Amon Sûl après un détour à Fornost Erain, ma ville natale que je souhaitais faire visiter à Eledhwen en raccompagnant ma mère.

Ederthedir, fils de Draugon,
Intendant de l'Arnor, seigneur de Fornost Erain.

@ Royaume des Béornides :
Spoiler:
 


@ Totopizz :
Spoiler:
 

@ Vauban :
Fin de tour:
 

_________________
« Oui, alors, pourquoi ? Pourquoi trahir sans arrêt les gens avec qui je collabore ? Je dirais que c'est probablement une réponse compulsive à une crainte de m'attacher. Briser une relation plutôt que la cultiver pour ne pas se retrouver démuni face au bonheur. Oui, pour répondre à votre question : j'ai peur d'aimer ! »
La Roi Loth d'Orcanie (François Rollin) dans A. Astier, Kaamelott, Livre VI, "Praeceptores".


Dernière édition par Berton le Sam 16 Avr - 16:36, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilyu



Messages : 85
Date d'inscription : 16/08/2015

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Mer 13 Avr - 22:47

La troupe était arrivée dans la cité d'Edhelhond, reconstruire par Ar-Zimrathon au cours du mois de Vïresse. Il avait débarqué avec le mandat de stopper une tentative de traversée Balcoth à l’embouchure de la rivière Morthond, celui-ci ne pensait pas qu’il y avait grand risque et n’était pas mécontent de ne pas être au cœur de l’action pensant pouvoir utiliser ce temps de répit pour obtenir un peu de repos, il n’avait pas eu le l’opportunité de penser à autre chose que l’invasion Balcoth depuis l’arrivé du message l’informant de leur présence en Enedwaith. Il est vrai ça ne faisait qu’un mois qu’Aurfaur vivait au rythme de guerre, mais ce fut un mois intense où échouer portait la possibilité de conséquence catastrophique pour le Royaume

Déjà lors de sa première nuit, la chaleur de l’été Gondorien mis promptement fin aux projets de repos d'Aurfaur et quand il put enfin trouver le sommeil, il en fut rudement sorti par le souvenir des flammes de Lond Daer. Il avança vers le balcon de son logement, une chambre d’ami du Palais Princier de la ville, il aurait préféré qu’elle soit orientée vers l’Ouest pour pouvoir voir les Balcoth arrivé de ses propres yeux en cas d’attaque, mais on lui avait réservé une chambre avec vue sur l’Est et il ne lui était pas venu à l’idée de demander au personnel de maison de changer son logement.

Il posa son regard en direction de l’est et se força à penser à autre chose que les événements d'Enedwaith, il avait déjà participé à quelque raid de faible envergure contre des pirates durant son service dans la flotte du Gondor, mais jamais n’avait-il vu une destruction semblable à celle de Lond-Daer. Mais en contempla à l’Est, il réussit à penser à sa terre natale du Lebennin, il espérait qu’après la destruction des dernières troupes Balcoth il aurait l’occasion d’y retourner un court instant, l’occasion de voir à quel point la région avait changé depuis son départ pour Umbar il y a de cela vingt ans, Pelargir et Lenhir avait sûrement dut grandement profiter des échanges de marchandises avec l'Arnor en plein reconstruction. Après en avoir eu assez de regarder le paysage nocturne il décida de repartir se coucher.

Il rejoignit une salle du palais spécialement prévue pour tenir des conseils de guerres pour y retrouver ses capitaines et faire le point sur la situation militaire de la ville. Ils discutèrent pendant des heures des réserves de la cité, des routes de communication encore ouverte en cas d’attaque, des points fort et faible des fortifications, du moral et de l’équipement des troupes ainsi que de l’équipement disponible dans les armureries de la cité. Ils furent interrompus par l’arrivé de deux lettres au milieu du conseil. L’une annonçant la victoire écrasante du Roi Eldarion sur l’armée des hommes de l’Est l’autre lui apprenait qu’il était désormais devenu prince de la région d'Enedwaith.

Durant une bonne partie de la soirée des célébrations eurent lieu pour fêter la victoire du Royaume, Aurfaur décida néanmoins de partir en avance dans sa chambre où il commença à sortir la totalité de ses journaux et documents pour en sortir plusieurs pages, contenant des centaines de noms d’artisans maçon, charpentier ainsi que celui de maître d’œuvre. Il compila cette liste en un petit tas et commença à ranger soigneusement ses affaires avant de partir se coucher, ses plans de retour aux pays avaient été contrariés maintenant qu’il possédait son propre fief et lui faudrait s’y rendre au plus vite pour commencer le travail nécessaire pour redonner vie à la région. Dès le lendemain il prépara son voyage vers Lond Daer, la capitale de ses nouvelles possessions.
@Vauban:
 

JDD étant absent je poste à sa place
***Gondor***


La victoire était indiscutable : les envahisseurs avaient tous été tués ou capturés et leur chef en personne était désormais pied et poings liés. Tous les prisonniers avaient été envoyés à Minas Tirith (où des rumeurs se répandaient d’ailleurs : les deux forestiers auraient été retrouvés, assez maigres mais bien vivants).
Le seul point noir fut la fuite prématurée du mage bleu. Alors que des groupes d’hommes résistaient toujours aux Gondoriens, le magicien s’était emparé d’un cheval et s’était mis à galoper loin des clameurs des combats. Cette scène n’avait évidemment pas manqué de faire rire aux éclats les troupes du Roi. Cependant, il fallait désormais le retrouver. Mais où est donc Charlie, le mage bleu ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

@Vauban :
Spoiler:
 


Dernière édition par Ilyu le Sam 16 Avr - 23:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinople300

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 25/09/2015

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Sam 16 Avr - 1:12

Confédération

Royaume



"Je cherche la paix, mais pas l'asservissement."
Henning, roi de Dale.


La bataille qui devait s'annoncer difficile et qui allait causer des pertes effroyable fut en fait un massacre absolue, mais cette victoire sera raconter prochainement quand les évènements le permettront.

Aujourd'hui est une date qui restera marquée par l'infamie - la confédération a soudain été l'objet d’un blocus et d'une menace délibéré des forces terrestres du Rohan.

Les Etats confédérés étaient en paix avec cette nation et à la demande du Rohan, des pourparlers avec son gouvernement et son Roi étaient en cours pour maintenir la paix entre les deux nations. En vérité, une heure après des propositions de cession d'armes au Rohan l'ambassadeur du Rohan à Dale et son adjoint émettaient une réponse officielle au message du Secrétaire d’État Storr. Ils indiquaient qu'il semblait inutile de poursuivre les relations diplomatiques, mais ne proféraient aucune menace ni aucune allusion à une agression armée, ni a un blocus.

Il faut souligner que la distance géographique entre la Moria et le Rohan sous-entend que cette attaque était préparée depuis plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Entre-temps, le Rohan a délibérément cherché à tromper le gouvernement Confédérés par des fausses déclarations et des messages d'espoir sur le maintien de la paix en indiquant tout des mêmes des menaces dans leurs messages.
Le Blocus qui s'est mis en place hier a la moria pourraient couter a de nombreux hommes la vie alors que ceux ci veulent juste rentrer chez eux et commencer les moissons. En outre, un rapport signale que des troupes confédérés ont été mal traité alors qu'elles fêtaient a long dear la victoire sur les forces Balchots.

Le Rohan a donc entrepris un blocus a tavers toute la zone de l'anduin. Les faits parlent d’eux-mêmes. Le peuple Confédéré a formé son opinion et comprend la menace qui pèse sur la vie et la sécurité de la nation.

En ma qualité de Commandant en chef de l’Armée et de la Marine, j’ai pris toutes les mesures nécessaires à notre défense.

Jamais nous n’oublierons le caractère de cette agression. Quel que soit le temps qu’il faudra pour contrer cette fourberie et cette demande d'asservissement, le peuple confédéré, restera fort.

Je crois me faire le porte-parole du Conseil et du peuple lorsque j’affirme ici que non seulement nous nous défendrons farouchement, mais que nous ferons en sorte que cette forme de traîtrise ne nous mette plus jamais en danger.

Il ne faut pas se masquer le fait que notre peuple, notre territoire et nos intérêts sont gravement menacés.

Je ne veut pas la guerre, mais nos hommes doivent rentrer chez eux et revenir dans leurs patries.

Je demande que le Conseil me donne les pleins pouvoirs pour que cette traitrise soit réglés et que la guerre puissent être évité en satisfaisant les deux parties.

Discours de Silke au peuple confédéré et au conseil.

@vauban
Spoiler:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Sinople300 le Sam 16 Avr - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nisnis39

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 14/11/2015

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Sam 16 Avr - 12:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les dernières semaines du Roi était extremement chargé, chargé au point qu'ils ne pouvait s'arreter et devait s'occuper des affaires courantes et diplomatique a cheval, accompagné de ses troupes, il n'avait même pas pu felicité celle ci en bonne et dû forme, il faudrait qu'il s'en occupe, mais pour l'heure il devait faire des declaration que ses messager se ferait joie de propager:
-Le Royaume du Rohan félicite le peuple Beornide pour avoir repris son indépendance, réaffirme l'amitié entre les deux pays et place ce dernier sous la protection du Roi.
-Suite aux différentes insulte et manquement de la part de la confédération du Crépuscule, Ce dernier n'a plus le privilège de parcourir librement les terres du Rohan, toute violation des frontières sera considéré comme un acte de guerre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ceci fait, il était temps que le Roi s'occupe de ses hommes, alors que les cimes de la Lothlorien s’annonçait a l'horizon, Eodred se devait de remotiver ses troupes, de les exalter, afin de se tenir prêt a toute folie, il devait de le faire tant qu'il le pouvait avant que ces derniers ne soit dispersé et occupé a installer le campement.
Chevauchant Felaróf, représentant des majestueux Meharas dont la seul vue suffirait a réchauffer le cœur de ses hommes, les rayons du soleil faisant flamboyer sa robe baie, Eodred se placea de manière a être entendu d'un maximum d'homme, il leva la voix et s'exprima ainsi:
"Hommes du Rohan, fier Rohirimm, ces derniers temps ont été troubles, combien d'entre vous se sont battu a Gundabad, combien se sont battu en Lorien, et tous avez vu les immenses flammes qui ont emporté les Balchots qui ont fait l'affront de traverser notre territoire, ces derniers ont été anéantit, et aussi haute fut la flamme qui les a emporté, elle ne fait que pale figure face a celle qui brûle dans nos cœurs, celle qui nous anime d'un amour pour le Rohan, celle qui fait que de tous, nous sommes le peuple qui n'a connu aucune défaites, qui n'a fait qu'humilier ses ennemie et que tous devrait craindre de se retrouver face a eux sur le champs de bataille. Ceux qui nous font face rencontre leur destin, Balchots, Hommes du Nord, Orque, Warg tous sont tombé face a vos lames."
Eodred dégaina sa lame et la leva bien haut, elle fut touché par la lueur divine du soleil et brilla de mille feu, une étoile aveuglante au milieu des hommes, une étoile qui fut suivie par des millier d'autre progressivement depuis l’épicentre. Eodred rangea alors sa lame, il savait qu'il avait maintenant l'attention des hommes qui campait dans la Lothlorien et qu'il rejoindrait bientôt, bien que ceux ci ne pouvait entendre ses paroles, il pouvait réchauffer leur cœur de bien des moyen. Il espérait même que les troupes qui campait dans la Moria avait vu la puissante lumière qui avait illuminé l'armée du Rohan.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Mais je sait que de ceux qui ont participé a toutes les batailles, certain sont las, nombreux sont ceux qui veulent rejoindre les leurs, j'aimerai répondre a cette demande, mais une fois encore une menace se lève, elle vient cette fois de ceux qui ont par le passé mêler leur sang au notre dans la neige de Gundabad, Les Béornides qui sont les plus valeureux parmi cette Confederation et qui été majoritaire dans l'armée qui nous a secondé a Gundabad, ceux dont la valeur au combat égale la notre, si elle ne la dépasse pas, cette armée qui a du subir le commandement désastreux de la confédération et qui a dut subir le plus de pertes, ce peuple qui ne nous est pas si différente n'a pu supporter les action de la confédération et l'a quitté plutôt que d'avoir a se trahir et a se battre contre nous. Et si les Beornides, nos amis, ne peuvent supporter les insultes que la reine Silke ne cesse de nous lancer, comment le pourrions nous?
J'espere que cette derniere reviendra a la raison, et que le sang n'aura pas a couler, mais dans le cas contraire, nous ne retournerons pas sur nos pas, nous ferons honneur a nos ancêtre, a notre histoire. Garder dans votre coeur, l'amour que vous porter a votre pays, a vos familles. Cet amour qui vous pousse a vouloir rentrer dans vos foyer ne l'oubliez pas, garder le dans votre coeur, pensez a vos femme et enfants, que cet amour vous donne la force de lever l'epée encore et encore, de planter vos lances dans le coeur de nos ennemi, qu'il fasse votre gloire, qu'il fasse la gloire du Rohan. Faites honneur a vos monture, a vos familles, a votre Roi. 
Levez votre cor, et faites le vibrer comme jamais auparavant, qu'il apporte la peur dans le coeur de nos ennemi et la joie dans ceux de nos alliée, qu'il rappelle les feu qui ont emporter les Blachots a nos ennemi, faites sonnez vos cor, Pour le Rohan.
Eodred prit une grande inspiration et fit vibrer son cor, a s'en arracher les poumons, simultanément des dizaines de milliers d'hommes qui composait l'armée Rohirimms. Le corps d'Eodred vibra comme jamais par le passé, le sol qui tramblait déjà sous les sabots des chevaux se craquela, on pouvait voir l'air trembler autour de l'armée du Rohan, lorsque l'onde atteignit la Lothlorien, elle fit tomber les feuilles les plus fragiles et fut reprise par les Rohirimm qui campait la,renforçant celle ci de leur souffle. 
Elle atteignit les montagnes, faisant trembler celle-ci, déclenchant des avalanche sur ses cimes enneigé, atteignant le cœurs des montagnes, et aucun dans la montagnes ne put ignorer l'appel du Rohan. A des lieues a la ronde, tous entendirent le cor du Rohan, Réchauffant et exaltant le cœur des hommes et des allié du Rohan, apportant la terreur dans ceux des ennemi du Rohan, les animaux sauvage se réfugiant dans leurs terriers, les troupeaux était pris de terreur au grand damne des bergers.
Le défi du Rohan ne pouvait être ignoré, restait a savoir si quelqu'un serait assez fou pour y répondre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


@Vauban
Spoiler:
 


Dernière édition par Nisnis39 le Sam 16 Avr - 23:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkhur Barreadon

avatar

Messages : 78
Date d'inscription : 15/08/2015
Age : 19
Localisation : Heresh

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Sam 16 Avr - 15:54

@Vauban:
 


Reine Silke, les rohirrims sont des emmerdeurs.

_________________
"L'univers n'est pas comme un puzzle que vous pouvez défaire et refaire afin d'en découvrir les secrets. C'est une chose incertaine et toujours en mouvement, se transformant au moment même où vous l'observez. Un homme puissant n'est pas un homme qui divise l'univers comme un puzzle, l'examinant pièce par pièce et mesurant chacune d'elle avec une précision scientifique. Un homme puissant n'a qu'à poser son regard sur l'univers pour immédiatement le transformer."
""L'ingéniosité ne s'enseigne pas."
"Je ne connais pas d’outil de négociation plus efficace qu’une flotte de vaisseaux impériaux sur le pied de guerre…"


Dernière édition par Alkhur Barreadon le Sam 16 Avr - 19:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Totopizz



Messages : 17
Date d'inscription : 04/10/2015
Localisation : Hobbiton

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Sam 16 Avr - 16:27

Isumbrass VII
Thain de la Comté


@Vauban:
 

@Berton:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Canossa

avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 29/10/2015
Localisation : poste de Police de Northside

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Sam 16 Avr - 17:24

Storr Endómr, comte d’Esgaroth


Les messages avaient été nombreux cette semaine. Une pile de lettre grossissait sur le bureau depuis plusieurs jours. Un tri rapide mit en perspective ses occupations à venir : très peu de lettres personnelles contre une montagne de papiers administratifs ou politiques. Autrement dit quelques messages familiaux, des lettres de Rupert sur les comptes et la situation à Esgaroth, d’autres des membres de la confédération et de nombreuses d’émissaires et de seigneurs de la région. Les comptes-rendus des réparations montraient une profonde fraternité entre les hommes du Dowinion. Chacun cherchait à remettre le pays sur pied le plus vite possible, et tout semblait aller pour le mieux de ce côté-là ; les seigneurs étaient sympathiques, un dialogue s’était rapidement instauré à tous les niveaux et ils faisaient preuve de bien des marques de  respect. De leur côté, les ordres de la confédération furent vite accompli. Le travail administratif reprit très rapidement.

Les messages de sa famille firent du bien à Storr. Une sorte de bulle se forait à chaque lecture, un abri face au travail éreintant et à la paperasse. De même que certaines soirées avec Eorlung. C’était un homme intelligent, bon parleur. Ses terres étaient parmi les plus avancées dans la rénovation et il envoyait déjà ses hommes auprès des autres prêter main forte. Le courant passait bien entre eux. Et c’est grâce à lui que vint à Storr une idée : un soir qu’il l’avait flatté sur ses capacités bureaucratiques, il avait mis en avant la minutie de son système de tri mis en place dès son premier jour ici. Jour dont il n’avait aucun souvenir.

Dès qu’il l’eut quitté, Storr se rendit dans son bureau et explora les tiroirs à la recherche de son passé. Des courriers de sa famille, d’autres au sceau de la confédération, une pile quasiment neuve de rapports sur la région. Tout semblait parfaitement normal ; aucun acte hors-norme. Rien qui laissait entendre qu’il se soit fait posséder. Peut-être n’était-ce que l’âge, après tout. C’était en même temps rassurant et inquiétant. Il dormit peu cette nuit, trop inquiété.

vauban:
 

_________________
“There is a theory which states that if ever anyone discovers exactly what the Universe is for and why it is here, it will instantly disappear and be replaced by something even more bizarre and inexplicable.

There is another theory which states that this has already happened.”  
- Douglas Adams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucdelgames

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 24/08/2015
Localisation : Eryn Vorn

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Sam 16 Avr - 20:09

Tal-Ardar



@Vauban:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elessar

avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 16/08/2015

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Sam 16 Avr - 21:34

Tar-Palantir fit un petit voyage à travers le royaume qui le mena jusqu'à Calembel, une charmante cité quoique moins peut peuplée qu'espérer en elle reste pas moins une ville. La fraicheur cotière permit à Tar-Palantir de s'endormir facilement il y fait bien moins chaud qu'à l'intérieur des terres. Ici aussi se trouver des femmes abandonnées par leur mari partis à la guerre pour défendre leurs biens leurs familles et la mémoire de leurs ancêtres. Tar-Palantir décida de faire un don à ces familles équivalent à un mois de travail pour leur permettre de vivre un confort relatif en attendant le retour de l'être aimé.  
Il apprit la défaite des Balochs avec joie, enfin la menace envers le gondor avait été anhilé mais il apprit avec stupeur que Pallando s'était enfui. On lui rapporta aussi que son père Arvegil avait survécu à ses péripéties de manières surprenante et voulait reprendre les rênes du gondor. Tar-Palantir connaissant le caractère de son paternel et les sommes d'argent qu'il a dépensé décida de faire un mandat d'internement dans une résidence surveillé, accompagné d'un certificat médical préparé par les meilleurs médecins destituant arvegil pour folie.


Vauban
Spoiler:
 


Dernière édition par elessar le Sam 16 Avr - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Petit Pabu du Peuple

avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 25/08/2015
Age : 21
Localisation : Yonchall

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Sam 16 Avr - 23:57

Une fine pluie perçait le plafond de feuilles dorés de la Lorien et jouait une sorte de mélodie métallique sur l'armure de l'immense cavalier. Gallbeorn était épuisé. Il avait mené la cavalerie daloise jusqu'à l'Enedwaith juste à temps pour voir le massacre de l'armée du Shah dans les flammes. Le spectacle des cadavres hurlants en flamme lui donnait encore des cauchemars. Peste! Le beornide regrettait soudain son paisible foyer qu'il avait depuis trop longtemps quitté. A peine avait-il rejoint les troupes du Gondor que Silke lui avait fait parvenir un message comme quoi il fallait rebrousser chemin pour attaquer la Moria.

Gallbeorn soupira avant d'ordonner une halte. Cela ne servait à rien de continuer. Il voyait bien que les hommes qu'il dirigeait était dans un état déplorable. Ils n'avaient guère eu le temps de se reposer. La nouvelle fut donc bien accueillie par les dalois. Le Rohan avait établit un campement non loin. Gallbeorn était en bon terme avec le roi des Rohirimms. Une pensée le fit sourire : le fils d'Eomer semblait plaire à sa Cynewald. Il était heureux que malgré toute cette ébauche de violence, un petit bout de bonheur avait éclot.

Il ne parvenait guère à dormir. Il ne cessait de s'inquiéter pour son peuple. Il avait perdu tant d'hommes et de femmes à Gundabad... Cette guerre le dépassait. Silke avait, avec son accord, enrôler d'autres guerriers beornides mais Gallbeorn savait qu'ils ne seraient pas prêt pour une nouvelle bataille. Tant de fils, de filles, de mères, pères, nièces, neveux avaient péris. Gallbeorn avait perdu un de ses vieux amis d'enfance. Il ne pouvait pas continuer. Il envoya Hugin, son corbeau apporter un message pour le capitaine Crayt des changeurs de peau (un des rares survivants de Gundabad). L'ordre étant que les troupes béornides se réunissent à Cerin Amroth. Le beornide leva les yeux vers le ciel. Henning, vieux fou! Je crains mon ami de ne plus pouvoir faire grand chose pour la Confédération qui t'était si cher... Silke est une bonne meneuse, mais je ne puis continuer ainsi. Mon peuple a tant besoin de moi... Cette guerre m'a vieillit. Je n'aspire plus qu'à la paix.

Vauban:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

“Abyssum Abyssus Invocat”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vauban

avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Yorwick

MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   Dim 17 Avr - 0:03

FIN DU TOUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)   

Revenir en haut Aller en bas
 
vingtième tour du MV middle earth. (Úrimë FO 200)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le glorieux forum des Mondes Virtuels :: Archive des Anciens MV :: MV LOTR :: MV Middle earth-
Sauter vers: