AccueilRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Taverne du Vieux Monde (RP uniquement)

Aller en bas 
AuteurMessage
Syrad

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 11/01/2018
Age : 21
Localisation : Montpellier, France

MessageSujet: La Taverne du Vieux Monde (RP uniquement)   Mar 6 Fév - 0:39

A Altdorf, capitale actuelle de l'Empire, se trouve une des tavernes les plus réputées du Vieux Monde. Bien sûr, le rhum et le vin qui y sont servis sont réputés pour être les meilleurs du continent. Bien sûr, les ribaudes qui se font un plaisir de danser chaque soir sur les tables de cet illustre repaire sont les plus beaux trésors à des lieux à la ronde. Mais si tous se battent pour avoir leur place au bar, c'est pour les rumeurs et histoires que l'on y raconte.

Assis au bar, un vieil homme, vêtu de simples haillons, portant une barbe peu entretenue est non seulement le grand vainqueur de la belette de Winchester mais aussi un voyant qui sait tout du monde qui l'entoure. Il partage toujours ses histoires à ceux qui sont prêts à lui payer un ver... un tonneau de vin.

Dernièrement, les échos d'une sanglante bataille sont arrivés aux oreilles des voyageurs qui voulurent en savoir plus et demandèrent conseil au vieil homme. Il leur parla de ce terrible affrontement qui eu lieu dans la forteresse Orque du Massif d'Orquemont au coeur de la Bretonnie.
Grimgor venait juste d'envoyer une missive pour qu'un général prenne la tête de la garnison afin de brûler les granges de ces ridicules paysans qui osent s'appeller soldats quand Morgiana, la Fée Enchanteresse, guida le duc Bohémond de Bastogne aussi connu sous le nom de Fléau des Bêtes. C'est sans aucune hésitation que le duc, brandissant sa masse, chargea dans la porte de la forteresse avec ses troupes. Quelle fut sa joie lorsqu'il entra en contact avec les trolls qui défendaient l'entrée. Nombre des hommes du duc tombèrent sous le poid de ces immondes créatures. Mais alors, les Chevaliers du Royaume, suivant leur chef, firent tourner la bataille en faveur de la Bretonnie. Le Chef de la garnison Orque se retrouva cernée et personne ne peut dire quel est le courageux qui lui arracha la vie. Tel est l'histoire de la libération du Massif d'Orquemont.

Bien sûr d'autres échos étaient parvenus à la taverne. On disait que Grom la Panse des Monts Brumeux avait attaqué sans réfléchir ses ennemis nains et avait failli perdre la vie en trébuchant sur les gobelins qui l'accompagnaient. On dit aussi que les nains ont lâchement abandonnés une partie de leur peuple et leur route commerciale maritime aux mains des Orques qui ont été bien déçus de rencontrer pour seul résistance des pêcheurs barbus.

Qui sait ce qui adviendra du Vieux monde par la suite, seuls ses dirigeants peuvent en décider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
davidou1980



Messages : 5
Date d'inscription : 21/01/2018

MessageSujet: Re: La Taverne du Vieux Monde (RP uniquement)   Mar 6 Fév - 10:33

AHAHAHAH !




Mannfred von Carstein s'esclaffe devant de telles balivernes ...

Tant de sang chaud qui bouillonne et se répand, c'est un véritable festin !
Le comte se tourne alors vers sa garde, qui l'entoure, allez-y messieurs, festoyez vous aussi, délectez vous de cet amas de chair !
Car oui, c'est bien au coeur d'Eicheschatten, terre humaine, que ces paroles sont prononcées; alors même que les légions vampiriques ont écrasé la ville et savourent le sang de leurs victimes.

Mais le comte ne s'arrête pas là : repaissez vous mes amis, nos rangs se sont renforcés de ces milliers de morts vivants ressuscités, plus nous tuons, plus nous grandissons, la vermine humaine doit être annihilée, soyez en convaincus, préparez vous, aiguisez vos lames et vos canines, je vous promets de nouveaux festins ! Soyez fidèles, suivez votre maître, et il vous offrira leurs terres et leurs vies !

C'est alors que Mannfred s'empare du commandant encore vivant de la ville. Dans un mutisme assourdissant, sa tête est décollée de son corps et le sang jaillit, inondant les rangs d'une armée rassérénée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yandhen

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 30/05/2016

MessageSujet: Re: La Taverne du Vieux Monde (RP uniquement)   Mar 6 Fév - 13:10

Extrait de la geste de Bohémond, de Jeannot du Mimosa

Alors qu’il estoit devant vil peaux verte
Qui commandoit sûr ceste ost
Bohémond s’avançoit avec vaillance et alerte
Face à la beste qui tenoit son poste

Vil créature ! Engeance sanglantes !
S’exclamoit t’il, saisissant sa lame
Je m’en vais quérir ta teste démente !
Monjoie ! Pour le Roy et la dame !

Hardi et allant à l’ennemi
Bohémond s’élança enragé
Et du tranchant de sa lame rompit
Le cou de la bête apeurée

Ô gloire ! Ô joie ! Bohémond victorieux !
Orquemont libérée n’estoit plus mauvaises mains
Que l’on chante l’éternelle victoire du preux
Et qu’on boive à tour de bras quelques gracieux bons vins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxsilv

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Tilée

MessageSujet: Re: La Taverne du Vieux Monde (RP uniquement)   Sam 10 Fév - 15:37

Principautés tiléennes

Tour 3

RP | Le triumvirat

Ludwig avait profité d’un bref passage à Altdorf, la capitale impériale, pour retrouver des amis d’enfance autour d’un fût de vin de très bon cru. Rapidement, cette joyeuse compagnie avait attiré des curieux, si bien que le jeune ambassadeur, quelque peu éméché, s’était senti obligé d’étaler son savoir nouvellement acquis pour amuser la galerie, qui buvait ses paroles à défaut de se voir offrir un verre de cette bouteille hors de prix.

— Pour tout Impérial, y compris les supérieurs à qui j’adresse mes rapports, être en poste à Miragliano, c’est être ambassadeur de l’Empire dans toute la Tilée. Après tout, hors de Sylvanie, renierait-on à Karl Franz sa couronne pour le reléguer au rang de comte électeur ? Bien sûr que non ! Dès lors, chacun est prompt à transposer notre situation à celle des principautés tiléennes.
Tout en adressant son meilleur sourire à la servante qui passait à côté de sa table, Herr von Liebwitz poursuivit :
— Assurément, la principauté de Miragliano profite de sa position septentrionale pour être la pièce maîtresse de la diplomatie tiléenne, même si j’en connais à Verezzo qui déclencheraient une guerre si elle le revendiquait ouvertement. Néanmoins, Don Borgio, malgré sa fortune amassée sur les champs de bataille et en dehors, n’a rien d’un empereur en son royaume, ne lui en déplaise. En vérité, le fait que les principautés adoptent une ligne cohérente sur la scène internationale tient à l’action conjointe de non pas une mais trois personnes. Dans le Sud, on appelle ça un triumvirat. Bien qu’il soit officieux, son principe est simple : tant que deux personnes font contrepoids à une troisième, elle n’aspire pas à la tyrannie.
— Et tu vas ptêt nous dire que t’es du lot ! s’esclaffa l’un des convives attablés.
— Non, je n’ai pas encore cette prétention…

À ces mots, l’intéressé se mit à rire encore plus bruyamment.
— Ne vous laissez pas distraire par ce soudard. Continuez je vous prie, intervint la servante, en lui rendant son sourire.
— Le deuxième membre de ce triumvirat a récemment fait parler de lui. Il s’agit du prince de Trantio : Marco Colombo. Marin aguerri, rien ne résiste à son ambition : à l’heure où nous trinquons, il doit être en train de mettre la main sur la base pirate de Sartosa, dont il était déjà le principal employeur.
— J’comprends mieux pourquoi t’as choisi Borgio, tu préfères pas t’mouiller ! se moqua encore le même énergumène.
— Pourtant, je ne suis pas le seul à préférer les intrigues de palais au fracas des armes. Lorenzo Lupo, le troisième homme de ce trio politique, partage largement mon point de vue… ou plutôt je partage le sien. D’ailleurs, si Marco peut écumer les sept mers du Vieux Monde, c’est bien parce que les navires lui sont fournis par cet illustre prince de Luccini.
— Qu’est-ce qu’il a de si illustre ? s’étonna un autre camarade de beuverie.
— Il est le seul à pouvoir faire remonter sa généalogie jusqu’à la lointaine époque de la colonisation elfique. Don Borgio sacrifierait bien le quart de sa fortune pour pouvoir rivaliser avec pareille ancienneté, si tant est que ce fût possible. Et comme si ça ne suffisait pas, les vins produits par ses domaines sont juste exquis. Je recommande que le présent établissement les ajoute à sa carte ; il ne le regrettera pas !

Se tournant ensuite vers la servante, Ludwig ajouta :
— Ne soyez pas embarrassée, ma mie. Vous n’êtes pas responsable de la qualité des vins que vous servez, au demeurant très bonne.
— « Ma mie », c’la première fois que j’entends ça à destination d’une soubrette !
À force de rire, le joyeux luron finit alors par tomber de sa chaise.
— Hans, l’apostropha l’ambassadeur, vous vous plairiez dans le Sud. Les tavernes y regorgent d’écervelés parlant bruyamment. Pour peu que vous travailliez vos chutes, vous y feriez un excellent comique.

La remarque suscita l’hilarité générale, certes favorisée par l’avancement de la soirée et les alcools consommés. Cependant conscient du fait qu’il n’avait que trop attiré l’attention sur lui et qu’il risquait dorénavant de laisser échapper des informations sensibles, Herr von Liebwitz préféra aborder des sujets plus triviaux, telle la manière avec laquelle son patronyme était fréquemment écorché par l’accent tiléen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxsilv

avatar

Messages : 351
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Tilée

MessageSujet: Re: La Taverne du Vieux Monde (RP uniquement)   Sam 17 Fév - 16:56

Principautés tiléennes

Tour 4

RP | Une purge

Les discussions continuèrent jusque tard dans la nuit. Nombreuses étaient les personnes affalées sur des tables quand, enfin, le silence se fit dans la taverne. Ludwig voulut alors se lever pour étirer ses muscles engourdis par plusieurs heures de position assise, mais il sentit des regards s’appesantir sur lui. Des hommes du guet avaient fait irruption dans la pièce ; ils barraient la porte d’entrée pendant que leur cheffe discutait avec le tavernier. Son accoutrement différait sensiblement de ses subordonnés et pourtant il fallut quelques instants avant que l’ambassadeur impérial ne la reconnût. Sous un chapeau à larges bords irradiaient des yeux d’un bleu incandescent. Un frisson lui parcourut l’échine ; il s’agissait d’une répurgatrice. Les personnes encore éveillées se levèrent sans un bruit. D’un signe, elle leur permit de quitter la pièce. Il ne resta bientôt plus que les dormeurs, quelques employés de l’établissement, les gardes, la répurgatrice… et l’ambassadeur.

— Madame. Puis-je vous inviter à ma table ? se hasarda-t-il, en feignant d’être à l’aise.
— Herr Ludwig von Liebwitz, je présume.
La gorge de l’intéressé se noua ; cette visite lui était destinée. Il ouvrit la bouche, mais aucune réponse n’en sortit.
— Eh bien, que vous arrive-t-il ? Avez-vous perdu votre langue ?
Un silence de mort lui fit écho. Il ne fut troublé que par le pas pesant des vigiles s’avançant… et le début de l’interrogatoire :
— Je suis mandatée par Frau Etelka Toppenheimer, grande-baronne de Suddenland.

Les Toppenheimer étaient les rivaux des Liebwitz pour le contrôle du Wissenland. La Grande Comtesse Emmanuelle von Liebwitz étant trop occupée à choyer Nuln, sa ville, pour vouloir régir une province aussi reculée, les Toppenheimer souhaitaient profiter de sa négligence pour faire du Wissenland leur fief. Cependant, tout cela était de commune renommée et ne concernait pas directement un lointain cousin de la Comtesse. Qu’était-ce alors que ce mandat ? Surtout, pourquoi avait-on fait appel à une répurgatrice ? Ludwig avait l’esprit trop embrumé par l’alcool pour comprendre sa présente situation.

— Monsieur, vous avez à répondre d’une mise en accusation pour les griefs suivants : intelligence avec l’Ennemi ainsi que sympathie envers la nécromancie et la non-vie. La peine encourue est… la mort.
Ludwig peina à articuler une réponse intelligible, réussissant seulement à objecter :
— Je ne suis pas un Vampire.
— Évidemment, sans quoi on vous aurait passé par le fil de l’épée sans le moindre procès. En revanche, tout porte à croire que vous êtes un de leurs agents infiltrés. Sous couvert de représenter l’Empire en Tilée, vous tisseriez des alliances avec quelque réseau occulte ; ce document en atteste.

La répurgatrice brandit une lettre. Sans mot dire, l’accusé la lut. Un sourire de satisfaction apparut sur le visage de celle-ci quand elle le vit écarquiller les yeux. C’était l’extrait d’une correspondance entre un client des Von Carstein et un contact tiléen, anonyme. Il était question d’un « Signore Ludovico » ayant permis d’accélérer l’ouverture d’une liaison commerciale entre Luccini et Morillon. Sa rédaction était très certainement antérieure à la chute de la place-forte vampirique sous les projectiles des trébuchets bretonniens.

— L’information est obsolète, lâcha le premier concerné.
— Ainsi, c’est tout ce que vous avez à dire pour votre défense…
— Non ! Je ne connaissais pas l’existence de cette lettre. Je veux dire, Ludovico, ce n’est pas moi !
— Cessez de feindre l’ignorance ! Il n’est pas nécessaire que vous soyez tenu informé des échanges épistolaires du moindre de vos acolytes pour être impliqué !

La répurgatrice secoua vivement son interlocuteur. En retour, ce dernier restitua une partie du mélange alcoolisé ingurgité dans la soirée. Le liquide infecte tomba en plein sur la lettre qui était posée devant lui. Passé l’écœurement, l’accusatrice l’empoigna derechef, fulminant :

— Destruction de preuve ! Vous n’arrangez pas votre cas, Herr von Liebwitz. Gardes, saisissez-vous du criminel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
davidou1980



Messages : 5
Date d'inscription : 21/01/2018

MessageSujet: Re: La Taverne du Vieux Monde (RP uniquement)   Dim 18 Fév - 9:21

La neige tombe à gros flocons sur l’Ostermark : un linceul immaculé recouvre peu à peu la terre des Hommes où toute vie semble s’ééteindre. A la fin du 31 ème jour de cet hiver rigoureux, c’est Mannfred Von Carstein qui s’éveille alors que la Lune pointe dans le ciel.

A ses pieds, la brillante cité de Bechafen brûle de mille lumières. Les feux d’alarme sont allumés, la piétaille humaine court en tous sens. Mais il est trop tard, l’armée de la non-vie est là, assoiffée devant tant de mets si délicats, reluisants dans leurs armures et leurs étoffes.

Les remparts transpirent la peur et les hurlements d’effroi se déchainent quand surgissent les monstres volants domptés par le seigneur de la mort. A la porte, les armes s’entrechoquent et les canines acérées déchiquètent les chairs sans traîner. Le premier choc a suffi, la ville est prise, le sang se répand, recouvre les sols, inonde les rues.

Peu à peu, les cris s’estompent, les respirations cessent, l’armée de la non-vie siège au cœur de la ville, tandis que de nouveaux soldats s’élèvent : ces Hommes sans vie, vaincus, n’ont plus qu’à reconnaitre leur nouveau maître.

Il est là, au cœur de la cité encore radieuse une heure plus tôt, et maintenant plongée dans l’obscurité et la désolation. Il se dresse, au cœur d’une armée encore plus nombreuse qu’au début du combat, sort son épée de son fourreau :

« Pillez ! Dévorez ! Saignez-les à blanc ! L’humanité est une engeance, votre mission est de l’exterminer, que cette victoire vous montre le chemin vers le règne de la désolation ! »

La ville de Bechafen était tombée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syrad

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 11/01/2018
Age : 21
Localisation : Montpellier, France

MessageSujet: Re: La Taverne du Vieux Monde (RP uniquement)   Dim 18 Fév - 15:09

La Taverne d'Altdorf

Tous attendaient impatiemment la prochaine vision du vieux fou assis au bar.

C'est dans les terres du grand nord que son regard se promenait lorsqu'il aperçu la cité Skavens de Malefosse assiégée par l'armée de Nyvena le Ungol, mandaté par la Tsarine Katarine du Kislev.

Les Kossar chargèrent sous le feu couvert de leurs archers qui nettoyèrent les murs des quelques frondeurs qui s'y trouvaient. Une fois rassemblé aux pieds des murs de la cité, les archers grimpèrent aux murs, espérant trouver une place pour harceler les défenseurs. Ils furent surpris de se retrouver face à une marée rats prête à en découdre. Et finalement, après des heures de combat acharné, les archers Kislévites furent jeté du haut des remparts.
Dans le même temps, une lutte sanglante s'entamait. Les Kossars tombaient par centaines sous les coups des terribles Abominations de Malefosse qui défendaient la porte. Une meute de Rats-Ogre se jeta dans la mêlée pour tenter de bouter définitivement les Kislévites de la porte. Throt le Galeux comptait sur sa force de frappe pour écraser rapidement les hommes du nord. Mais malgré ça, les hommes revenaient toujours en surnombre et pourfendaient les créatures qu'ils rencontraient. Ce fut une charge de cavalerie qui finit de transpercer la mêlée alors que les Skavens sur le mur descendaient pour renforcer la porte. Ils furent tous balayés en un rien de temps et Throt le Galeux mettant ainsi fin à sa misérable existence.

La Gazette du Vieux monde

A la une !
La politique et le Vieux monde ça fait deux.

En une année de nombreux conflits ont éclatés à travers tout le Vieux Monde. Mais nos journalistes sont obligés de constater que les dirigeants sont animé par un syndrome qui les pousse à passer des accords invraisemblables. On parle même d'une épidémie nommée "je déclare la guerre... mais bon c'était juste comme ça pour voir". Nos envoyés spéciaux ont été interroger la population pour connaitre leurs sentiments à ce sujet.

Témoignage d'un Duc Bretonnien
"C'est invraisemblable moi je vous le dis ! Hier encore je pourfendais des Peaux-Vertes et aujourd'hui ma femme vend son poisson à un chaman puant. Je ne sais pas ce que fait notre bon roi mais ça sent pas bon. Je commence à en avoir marre, je gueule, je gueule, je pourrais gueuler dans le cul d'un poney que ce serait pareil".

Témoignage d'un Orques de la Corne Sanglante
"Huu? Lé Z'hommes ? Moi j'tape dessus. Huu? Com, Com, Commerce ? Kécécé?"

Comme vous le voyez, c'est une réelle incompréhension qui règne chez le peuple et personne ne sait sur quoi pourrait déboucher ce mécontentement.

Page Culture
Il semblerait que les Nains et les Gobelins aient décidés de faire un échange culturel des plus amicales. Nous nous étions rendus au Karaz Ankor pour constater l'état de siège subit par les Nains. Nous sommes tombés sur un camp établit devant la ville où les gobelins lisaient leur avenir aux nains dans une soupe de poisson. Les nains eux, tentaient d'apprendre le rudiment des échecs gobelins, mais ce n'est pas encore une réussite.

Page Sport
Les Records au Vieux monde. Plusieurs records on été battus en cette belle année.
Boris Todbringer, l'homme qui détale plus vite que son ombre.
Throt le Galeux, l'homme qui fait le plus de roulade à la suite.

Page Ecologie
Orion Roi des Forêts fonde Green Peace. Il s'engage à planter un arbre pour chaque tête coupée Impériale qui lui sera offerte. Ainsi le monde sera recouvert de verdure et surtout... d'engrais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prophète

avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 16/01/2018
Age : 22
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: La Taverne du Vieux Monde (RP uniquement)   Dim 18 Fév - 22:56

Récits de Karaz Ankor n°872 : Une Rancune de bière accomplie dans le sang

Cette histoire est rapportée par le chroniqueur Nain Snorri Durakson et prend place lors du siège de Karak-au-Huit-Pics par les armées Peaux-vertes menées par Grimgor boît’en fer en personne.

C’était un hiver rude, cela faisait déjà un an que les tribus Peaux-vertes s’étaient rassemblées sous la bannière de Grimgor afin d’attaquer massivement les Nains. Ces derniers, également agressés par les Gobelins, étaient donc contraints de s’en tenir à la défense de leurs places fortes et demeuraient cloitrés dans leurs montagnes.
C’est lors d’un banquet donné en l’honneur du Haut Roi Nain qui visitait la ville avec sa suite que les tambours et cors de guerre orcs furent entendus par les guetteurs. Alors que toute la garnison se préparait à faire face à un long siège, quelle ne fut pas leur surprise en constatant que les orcs s’armaient d’échelles tout autant que de courage en commençant à se presser vers les murs.

La marée verte s’étendait à perte de vue et la plupart des défenseurs, de simples nains sortis de leurs mines de force afin de défendre la ville, étaient pris d’épouvante. La plupart, mais pas Thorgrim, qui savait que Wurrzag se trouvait dans le sillage de Grimgor et serait présent sur le champ de bataille. Le Haut Roi rêvait en effet de rayer de son livre toutes les rancunes associées au Prophète Vert, notamment le saccage de la légendaire brasserie Bugman et bouillait d’impatience de le retrouver sur le champ de bataille afin de lui ôter la vie.

(Ici ont lieu les événements des récits de Karaz Ankor n°871 : Le sixième siège de Karak-au-Huit-Pics)

Alors que les dernières forces Peaux-vertes ayant pénétré dans la cité se jetaient sur les Nains assemblés dans la cour et que l’ultime combat s’engageait, Thorgrim, qui guettait les généraux ennemis depuis un moment, choisit de tenter sa chance et s’élança sur Wurrzag. Deux géants tentèrent de le stopper dans sa charge mais Ungrim poing d’acier, qui accompagnait le Roi, en pourfendit un et intercepta le second.

Lorsque Thorgrim arriva finalement à hauteur de sa cible, il balança de toutes ses forces son marteau en direction du crâne du chef chaman. Avec l’élan qu’avaient accumulé les porteurs de son trône et la hauteur de ce dernier, Thorgrim n’eu aucun mal à faire décoler la tête de Wurrzag dans les airs.
La vision de la tête du chaman filant comme une comète à travers la place fit perdre courage à Grimgor et à ce qu’il restait de sa garde d’orcs noirs qui se replièrent immédiatement.

C’est ainsi que la ville fut sauvée et la rancune rayée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Taverne du Vieux Monde (RP uniquement)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Taverne du Vieux Monde (RP uniquement)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le glorieux forum des Mondes Virtuels :: MV Warhammer-
Sauter vers: